Des idées...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, 31 janvier 2011

Les Barbus sont la?

Depuis ce matin, l’arrivée de Monseigneur Rached Ghannouchi déchaine les passions chez les progressistes (« plutôt laïques », les « laïques », les antis religieux, etc..) et les religieux traditionalistes (a divers degrés).

Pour être clair, je considère que le modèle tunisien actuel, dans sa relation a la Religion, n’est pas mauvais (du moins en théorie).

Je crois que nous devons séparer le plus possible la religion du politique. Cela veut dire, par exemple, que les mosquées doivent être « autogérées », que les partis « traditionalistes » doivent être libérés. La bataille est une bataille d’idées, elle devrait se dérouler sans violence (même si les premières sorties des « islamistes » ne sont pas rassurantes) avec des espaces de liberté pour que les visions du monde se confrontent ! La justice et l’état doivent également veiller au respect des lois…

Pour ma part j’ai choisi mon camp : Je ne veux pas d’une loi coranique anachronique en Tunisie.
Plus particulièrement, notre code du statut personnel aujourd’hui me parait trop religieux et il mériterait des amendements basés sur une lecture plus ouverte de l’ISLAM afin que l’on puisse aller vers une vraie égalité des sexes à tous les niveaux (Droits et devoirs).

Je ne suis pas certain que la Tunisie serait « Islamiste » de « nature ».

Je souhaite avouer, tout de même, une petite inquiétude : Beaucoup de personnes qui partagent ma vision sont en train de se diviser sur les questions économiques. Ils ont raison !

Mais je les invite à être plus pragmatiques ! Dans cette phase de transition, ou l’une des clés de la bataille électorale serait la position religieuse (en attendant une maturité démocratique qui permettrait à tous d’avoir des grilles de différenciation qui incluraient le programme social, économique, etc…), je les invite a se regrouper, si possible autour des pôles déjà existants afin de les renforcer, les aider a se structurer (50 ans d’oppression les ont affaibli)… Le front « moderniste » aborde cette phase de transition divisé alors que le front «traditionaliste » sera uni (même si par la suite il se divisera). Pensez y chers amis, faites vos choix, engagez vous !

Et puis avant de dormir, gardez un œil ouvert !

Point du Soir…

Nous avons choisi pour notre Révolution un modèle de transition « douce » afin de ne pas casser complètement les acquis du pays notamment sur le plan économique.
Ce modèle est à l’anti thèse de ceux qui réclamaient une « table rase » afin de rebâtir a nouveau. Je ne vais pas polémiquer sur le sujet, les faits sont là et c’est parti n’en déplaise aux révolutionnaires sincères, aux révolutionnaires de circonstance (ceux qui affichent comme programme politique d’écouter la rue) et aux contre-révolutionnaires (tous les caciques et notables du RCD, les barons de l’UGTT, etc…). Je m’adresse particulièrement aux révolutionnaires sincères pour les inviter a lire la suite du texte parce que leur rôle est important les mois qui viennent. Les défis qui se pose aujourd’hui (il est clair que cette analyse est valide a cet instant puisque la donne peut changer) sont de deux natures :

-Economie : Le pays a marque une pause, salutaire, de quelques semaines… L’espoir est Grand et nous nous devons tous de remettre notre économie sur les rails avec des règles du jeu saines. Ceci veut dire chasser le clientélisme, faire la guerre a la corruption, libérer l’administration du joug du RCD afin de libérer l’initiative de nos fonctionnaires et leur permettre d’être jugés uniquement sur le mérite et la qualité de leur services aux citoyens.

Il est temps d’avoir un Economie saine (ou tout le monde paye ses taxes), sans corruption, sans favoritisme, équitable s’appuyant sur une Justice forte et Indépendante.

Pour faire cela, nous devons être tous responsables, engagés dans nos devoirs et fermes sur nos droits.

-Démocratie : On ne sort pas de 50 ans de Parti Unique indemnes ! Les vieux reflexes sont là, l’Administration est en relation incestueuse avec le RCD depuis des lustres, la rendre neutre et la remettre au service du Citoyen est un challenge de taille.

Les médias publics peuvent être sous contrôle. Les médias privés appartenant aux familles de l’ancien régime ou a leur affidés peuvent avoir leur propre agenda.
Une instance de contrôle indépendante est nécessaire, l’octroi d’autres licences est également urgent ! Les municipalités sont encore gérées par le RCD (A l’exception de quelques unes ou le Peuple a pris le pouvoir via des Groupes de Citoyens)… Passer en mode Service Public, neutre et équitable est un des gros défis des semaines à venir…

Et puis, notre peuple, mature et Citoyen, n’a pas l’expérience de la démocratie ! Il faut que l’on se mette tous en mode apprentissage accéléré.

En fait, notre rôle de Citoyen vigilant est primordial pour construire un pays démocratique !

jeudi, 27 janvier 2011

Petites Indiscrétions et veille du Jour… Nouvelle mise au point...

En attendant l’annonce du gouvernement demain, je vais vous livrer la moisson d’aujourd’hui…

Depuis ce matin je suis remonté contre le mutisme du gouvernement de transition que je prenais pour de l’autisme… Je suis même passé a l’inquiétude.

Une analyse fine d’internet (google, twitter et FB), quelques longues discussions depuis cette après midi et encore cette nuit m’ont permis de prendre du recul.

Il semble que le « Système » benali n’est pas complètement démantelé ! Il s’est barré avec les codes de la transmission satellite des forces de l’ordre et ses sbires parasitent, voir brouillent, les opérations de maintien de l’ordre fortement.

L’ambassadeur de Libye chez les Saouds a également été reçu par benali, et de la il a volé vers Doha… Avec la sortie du « Guide » hier et celle d’avant, on est en droit de se poser des questions sur le rôle de notre pays voisin.

La garde rapprochée de benali ressort à la télé (essentiellement chez Nasra sur Hannibal) et les dernières stats (faites par de jeunes Citoyens) montrent que les « anti-gouvernement » ont un temps de parole largement supérieur aux pros gouvernement sur Hannibal !
J’espère que Sigma et Mediascan nous gratifieront d’une mesure officielle demain afin que l’on comprenne ce qui se passe.

Selon ma lecture, la contre révolution s’organise et les voix raisonnables sont inaudibles puisque tout de suite taxées de traitres a la révolution ou bien elles voient apparaitre des vieux RCDistes qui tentent de la décrédibiliser (comme pour la manif au théâtre, un peu reprise par des anciens RCDistes malgrés la bonne volonté des initiateurs). Il faut tout de même signaler une première sortie d’Ettajdid avec un slogan de manif que j’aime bien « Ni RCD ! Ni Chaos ! ».

Bref, beaucoup de forces occultes et moins occultes poussent au Chaos et tentent de déstabiliser le futur gouvernement de transition… Pourquoi ?

De l’autre coté, les infos filtrées coté Gouvernement montrent une ferme volonté de reprendre l’appareil de l’état en main, mais cela semble complexe notamment avec tous les services qui étaient gérés directement par le palais (Ammar404, Renseignements, Médias, etc…)

L’autre confirmation obtenue est que le nouveau Gouvernement de Transition va être plus clair (pas ou peu de RCD) et son role de transition clairement annoncé. Les commissions sont en cours de constitution, les biens du RCD appartenant à l’état sont récupérés et la mise sous tutelle des avoirs du RCD semble acquise.

Pour moi, et c’est ce que j’ai expliqué dans ma précédente note, il faudra soutenir ce futur gouvernement s’il se confirme ainsi (Sans les grandes figures de l’ancien régime). Je ne suis pas adeptes de la guillotine populaire et je préfère que la Justice, fondement de notre proche démocratie, fasse son boulot pour le RCD… Cela donnera du sens au « RCD dégage ! » qui trotte dans ma tête…

Il faudra aussi que le gouvernement, au Service de la Révolution, nous explique clairement la situation, fasse preuve de pédagogie et partage avec son peuple les menaces qui pèsent sur notre jeune démocratie.

L’UGTT, qui souhaite gouverner avec l’aide de Ben Jaafar et les ultras révolutionnaires (qui voudraient voir les Comités Populaires s’installer) doit décider ce soir de sa position : Participer au gouvernement, soutenir le gouvernement ou aller à l’affrontement.

C’est une responsabilité. D’après moi, l’UGTT n’ira pas a l’affrontement parce qu’elle n’aura rien à dire !

En effet, rester dans le cadre légal est le souhait de la majorité des tunisiens et de l’armée. « Dégager » le RCD sera acquis, reprendre le travail et la construction est le souhait de l’ensemble des Tunisiens. Quelle revendication mobilisera demain l’UGTT ? Un conseil de la Révolution ? Une assemblée Constituante ? Ca fera peut être plaisir à Kaddafi de voir ses théories revendiquées, mais pas à la base de la centrale syndicale !

Bref, en attendant la confirmation de mes indiscrétions, je peux affirmer que quelque soit le choix de l’UGTT, les jours de Jrad à sa tête sont comptés.

Maintenant que les manifestants d’El Kasbah sont protégés par l’armée (Je signale quand même que c’est historique ce que nous vivons là : Une manif au palais du gouvernement sans relâche depuis 3 jours sans bavures et l’armée qui protège… Du jamais vu même dans les plus vieilles démocraties), je vais me coucher plein d’espoir… Demain est un autre jour… je prendrais un café à el Kasbah pour comprendre mieux ce qui se trame autour.

dimanche, 23 janvier 2011

Ce que je crois

Révolution aidant, je me permet de piquer le titre a BBY… On ne vit qu’une fois!

Depuis une semaine, j’essaye d’analyser et de comprendre les enjeux post benali afin d’avoir une lecture « pragmatique » des événements. Ce n’est pas facile. Ca bouge toutes les 30 secondes et sortir une analyse fiable est du domaine de l’impossible.
Avant de publier ce texte, j’ai hésité, parce que depuis peu je suis président d’une association apolitique et indépendante. Je le fais quand même! C’est mon avis personnel et pas celui de l’association. Ce n’est pas parce que je me trouve président que je vais taire ma voix. Le nombre de révolutionnaires sur facebook et twitter est croissant et je crois pas qu’il y’ai beaucoup qui peuvent ce permettre de me donner des leçons. Mon engagement pour mon pays est antérieur !

D’abord, je crois que ce que nous vivons est une Révolution et non une Intifadha. Une révolution comme on l’apprend dans les cours d’histoire avec un peu moins de sang… pour l’instant. J’invite donc tout le monde à relire les livres d’histoire pour essayer de comprendre le contexte et adapter leur grille de lecture. En effet, les guillotines ne sont pas dressée encore et la plèbe les attend...
Ceci étant dit, il faut avouer que cette Révolution a pris de court toute « l’élite » du pays : Le Gouvernement de benali en premier lieu, mais également tous les partis d’opposition y compris les plus « révolutionnaires », les Patrons, les Syndicats...

Il faut aussi voir qu’après l’annonce du Gouvernement de transition, la plèbe ne c’est pas calmé. En effet, une lecture politique de la composition a montré que le Gouvernement comprenait plusieurs Ministres appartenant a l’ancien régime qui présentaient deux menaces majeures pour la révolution : D’abord cela donnait l’impression que l’on protégeait l’ancien système avec des ministres fortement impliqués dans les dérives (Et le mot est gentil) mais aussi des personnalités fortes du RCD capables de reconstruire un RCD fort si on les laisse faire…

Notre valeureux peuple a montré donc une maturité politique et une finesse d’analyse qui a encore une fois dépassé les « Elites ».

Notre « Gouvernement d’Union Nationale» a donc été formé en dépit du bon sens dans la mesure où le noyau dur n’a pas saisi l’ampleur de l’événement. Depuis lundi, la composition du gouvernement n’a pas été amendée pour tenir compte des revendications, légitimes, des tunisiens qui finalement tournent autour de deux axes :

1-RCD dégage ! Revendication qui sous entend beaucoup d’autres, à savoir :

-On n’a plus envie de voir les représentants de l’ancien régime au Pouvoir, nous avons dégagé benali, on ne va pas se payer sa garde rapprochée.

-Récupération des « Biens du Peuple » : Action initiée certes avec la récupération des locaux, des voitures et du personnel détaché, mais la communication a été déficiente pour faire savoir au peuple que c’est fait ! De plus, des symboles forts tels que la Maison du RCD érigée en phallus provocateur en plein centre ville continue d’attiser la haine.

-Démantèlement pur et simple du RCD afin de ne pas voir le « mal » se réincarner dans 6 mois et reprendre le pouvoir formellement.

2-Eradication du Clan benali : Avec la récupération de « notre argent », l’arrêt des membres de la famille, le nettoyage au sein des banques « complices », des administrations « collabo » (Le Fisc, les domaines de l’état ou les douanes). Encore une fois, on tardé à dresser les guillotines !

Les plus avertis voient déjà beaucoup « d’affairistes » qui ont largement profité de l’ancien régime se repositionner habilement. Je ne donnerai pas d’exemple, mais j’en vois des dizaines dans les médias, les biens de consommation, les banques, etc… C’est inadmissible !

Les réponses à ces deux revendications tardent. L’UGTT dépassée par sa base, surtout dans les Régions a été obligée de se radicaliser. Dans la même logique, les partis radicaux dans les extrêmes surfent aussi sur cette vague et leur audience ne cesse d’augmenter.

Ne pas oublier aussi le fait que beaucoup des dirigeants syndicaux tentent de se racheter une virginité en faisant cela… On parle même aujourd’hui de plus en plus de « barbouzes » du RCD qui tentent de rejoindre cette aile radicale puisqu’ils n’ont plus de raison d’être et qu’il faut qu’ils se rachètent eux aussi…

On arrive donc aujourd’hui a une situation de blocage qui va empirer faute de pédagogie, de communication mais aussi disons le faute de lecture réaliste de la situation.

Le Gouvernement aurait du forcer le départ des « têtes » stigmatisées par les revendications dès mardi ! Le RCD devrait trouver l’Homme de la situation qui va prendre en main l’organisation pour se lever, faire le mea-culpa de son organisation pour les 30 dernières années, appeler a un congrès en se référant a l’histoire de son parti avec le mouvement de libération (il pourra même réintégrer Benyoussef au passage)… Mais surtout dire haut et fort, qu’il joue le jeu ! Qu’il rend les locaux, qu’il met ses livres de comptes à la disposition de la Commission Nationale qui se crée, etc…

Le problème c’est que cela n’a pas été fait a temps, c'est-à-dire le mardi. Pourquoi donc ? Parce que le Gouvernement de Transition n’a pas compris son rôle!

Les initiateurs de ce gouvernement étaient dans un modèle de transition « douce » fortement encouragés par les « partenaires » étranger, encadrés par l’armée (Qui, semble t il a imposé une partie des têtes "incriminées") et par les reflexes acquis depuis des années au gouvernement. Ils ne se sont pas mis dans une logique de Gouvernement de transition proprement dit, à savoir au Service de la Révolution.

On ne peut contenter le Pays qu’en changeant le mode de réflexion et le mode de communication.

-Il faut clairement expliquer, avec des messages audibles, que le gouvernement est la avant tout pour la gestion des affaires courantes! Il n’a pas vocation à transformer le pays ! C’est l’affaire du Peuple qui votera. D’ailleurs se placer ainsi permettra d’éviter des négociations sociales fortes ou des chamboulements des lois qui gouvernent notre quotidien (Puisque les attentes sont fortes).

-Il faut montrer que le gouvernement ne se préoccupe pas de protéger les RCD ou les anciens « corrompus »… Virer les Ministres RCD ne sera plus suffisant dans la mesure où cette revendication est « vielle » sur l’échelle temps de la Révolution. Je me demande si Ghannouchi, homme intègre et courageux, ne doit pas se sacrifier pour ramener la sérénité. Il faut également devancer les demandes de demain, à savoir changer les Gouverneurs par des « Gouverneurs de Transition », probes, intègres, qui vont gérer les affaires courantes, au Service de la Révolution, tout comme les ministres. Il faut également les mandater pour faire des actions fortes de détachement du RCD puisque l’administration régionale est en relation incestueuse avec le RCD à toutes les échelles.

-Il faut mettre en avant les Commissions, les doter des moyens de communication et d’organisation adéquat pour qu’elles reprennent l’Initiative et qu’elles focalisent l’attention. Ces commissions doivent fonctionner en toute transparence, peut être même filmée et retransmises a la TV en direct pour que les gens comprennent les enjeux législatifs et aussi pour nous assurer que la justice passera avec les 2 autres commissions.

-Et puis pour profiter de l’Elan citoyen que l’on a vu, notamment lors de ces fameux comités de quartier, il est souhaitable d’appeler à des élections municipales dans 6 semaines au plus tard. C’est risqué pour les partis politiques pas prêts, mais c’est l’une des meilleures façon pour obliger les Citoyens a assumer leur rôle de Citoyens. Il faudra être très courageux pour faire cela, mais si on souhaite installer une démocratie durable dans notre pays, c’est un pas nécessaire.

Ces mesures là, bien communiquée, remettraient le Service de la Révolution et du Pays au centre de l’attention du Gouvernement de Transition, elles permettraient d’affaiblir les extrêmes et l’UGTT qui elle aussi devrait faire un Grand ménage dans la maison !

Pour finir, j’invite tous mes concitoyens à la vigilance, à parler à s’organiser pour être audibles afin de ne pas laisser passer cette chance historique. Engagez vous ! Dans les partis politiques, dans vos villes, dans vos villages, dans la Cité ! Veillez aux dérives (Ce qui s’est fait sur la censure d’Internet est exemplaire : Toute censure ne se fera que sur décision de Justice). Nous avons Tous une responsabilité historique pour protéger notre Révolution, construire une démocratie durable qui apporterai un developpement économique formidable!
Yes we Can! (La aussi je pique!).
We should Invest in Democracy!

A bon entendeur !

  • La plèbe (du latin plebs, plebis) est une partie du nombreux (populus) romain, c'est-à-dire les citoyens romains, distincts des esclaves. La plèbe — les plébéiens — se définit par opposition auxpatriciens ou plus tard à la nobilitas : c’est la partie du peuple qui s'oppose à l'organisation oligarchique de la cité. Dans le langage courant, la plèbe désigne la population. source Wikipédia

lundi, 24 mai 2010

Orange et les autres… Les fruits de Mai en 3G

Orange Tunisie est lancée avec plus de 270,000 Clients au compteur au bout de 2 semaines! Un grand succès malgré les petits soucis de lancement dus essentiellement à ce grand succès dépassant les attentes des un et des autres au sein d’Orange Tunisie…

Lire la suite...

dimanche, 23 mai 2010

Petites réflexions sur Ammar, l’opposition et les autres…

Hier Samedi, nous étions quelques poignées habillés en blancs en signe de protestation contre « Ammar 404 », personnage fictif, qui filtre le net Tunisien. Tout d’abord, les « Groupes » sur l’Avenue : -Les « Geeks » à l’Africa, en force et en blanc… plus de 20 -Les Tajdiens et « amis » au Café l’Univers (une dizaine) et une poignée au Grand Café, -D’autre « militants » que je connais de vue mais pas de nom, a l’Univers, au Grand Café, etc.. …. Bref une bonne centaine selon mes estimations et ma balade vers 16h, dont la moitié de « jeunes puceaux et pucelles » de la politique qui ont du sortir du monde « virtuel » pour la première fois… Une amie sur facebook a posté un commentaire déçu du « peu de mobilisation », je partage son amertume, mais je tien a lui dire qu’étant donné le contexte, cette centaine de personnes est une Grande lueur d’espoir pour notre pays ! -D’abord, c’est le premier pont entre une contestation virtuelle, somme toute active, et le monde réel… -La mobilisation d’hier, malgré la présence massive et nerveuse d’Agents, a montré que l’on peut protester « avec la Manière » et pour certains « avec Classe » sans se faire tabasser ni « aller en Prison ! » comme beaucoup le pensent... ou le craignent. -Les initiateurs de la Manif «Non autorisée » sont des acteurs du net Tunisiens, peut être sans engagement dans un parti politique, mais en tout cas avec un fort engagement citoyen et donc par définition politique ! D’autres « membres du réseau virtuel » dont une particulièrement c’est félicitée que les initiateurs et les acteurs ne fasse pas parti de l’opposition, et la je la cite : « … l'opposition tunisienne avec son arrogance est la cause de tout les maux de la Tunise... » Je ne partage pas son raccourci… L’opposition existe, certes pas suffisamment unie, mais c’est elle qui empêche de tourner en rond et la majorité des « petits hommes blancs du 22mai » venait des rangs de cette Opposition… Et ils ont joué le jeu, sans arrogance et sans récupération ostentatoire… Ce type de « sentence » présage déjà d’un « nouveau parti » tout aussi arrogant que les autres si ce n’est plus. Ceci étant dit, l’heure de vérité arrive… La contestation virtuelle aura-t-elle suffisament de souffle ? Profitera t elle de ce flash mob réussi et sans incident pour remettre cela ? On saura dans les jours qui viennent si c’est tache d’huile ou un coup d’épée dans l’eau. De toute facon, Ammar perdra sa 404 tot ou tard....

Pour ma part, a la prochaine invitation, la table de Slim, Yassine et Emna est à ma charge !!!!!!

Sante a tous !!!!.

mercredi, 10 février 2010

2010 : l’Année faste des télécoms !

Ce début d’année a été riche en événements dans notre « microcosme ». La démission du CEO emblématique de Zain (Dr Al Barrak), le départ de Didier Lombard le CEO de France Telecom, la crise d’Orascom en Algérie, le départ du patron de Sun… La réorganisation annoncée hier d’Ericsson, la relance d’Ettisalat, le lancement d’Orange Tunisie et la nomination d’un nouveau ministre des Télécoms, on peut dire que 2010 sera riche en événements même en Tunisie ! D’abord au niveau des ressources humaines ou on va encore assister certainement à quelques mouvements au niveau des operateurs (ca a commencé), des SSII et installateurs (la guerre des ressources et des salaires s’annonce rude) et des entreprises « publiques »… Puis au niveau des offres et services : les couteaux s’aiguisent, les réseaux s’étendent, se densifient, la fibre optique s’étire partout… au bénéfice du consommateur et de nos entreprises qui pourraient accéder une infrastructure plus dense, moins chère et surtout qui pourraient obtenir une haute disponibilité en combinant différents réseaux. Les Gros projets sont la également au grand bénéfice des installateurs Telecom, des SSII et des fournisseurs d’équipements. Il est vrai que le Chinois Huwawei est en bonne position, mais il y a du boulot pour tous et quelques uns de nos champions locaux s’en sortent très bien. Si on rajoute à ces investissements, déjà gros, les budgets publicité qui vont exploser, on imagine aisément l’apport économique colossal de notre secteur cette année. On peut donc dire que Si Naceur Ammar arrive a un moment fort avec des conditions plutôt favorables mais du pain sur la planche il en a ! Il est attendu sur beaucoup de sujets dont : -La régulation : l’INT devrait être renforcée considérablement pour garantir une concurrence saine et surtout elle devrait assurer une information fiable aux utilisateurs en publiant des rapports de comparaison à des fréquences qui les rend utilisable ! (La dernière publication date de 2008 sur le site web). -Les ISPs, quel avenir avec Orange comme operateur universel et les rumeurs incessantes sur les intentions de TT de faire une acquisition majeure ? -La 3G avec des attentes fortes chez TT et Tunisiana qui sont au starting blocks et qui attendent impatiemment une confirmation de leur date de lancement -La structure capitalistique de TT avec toutes les annonces faites sur un désengagement éventuel des Emiratis… -l’ouverture de capital de Tunisiana avec une entrée en bourse fort attendue. -La stratégie IT ou il va falloir initier le plan « Tunisie Terre d’Innovation » tout en continuant le « Tunisie terre d’accueil »… En effet, l’image « Tunisie Amie » est bien partie et les aides aux investissements étrangers commencent a porter leur fruits, mais quid du financement de l’innovation et des « petits poucets » locaux ?

La liste pourrait être longue, mais je m’arrête la pour aujourd’hui… Et avant de terminer, je souhaite une bonne et excellente année a tous mes lecteurs (pas si nombreux).

mardi, 10 novembre 2009

Peaux de bananes ou simplement « on montre les muscles » ?

On lit depuis quelques temps des “analyses” sur le secteur des télécoms en Tunisie avec ici ou la des « bien penseurs » qui donnent des leçons aux marketeurs et communicants des operateurs… Sans tomber dans le piège de la critique facile, admettons tout de même que notre pays est encore « un peu en retard » en termes d’offres par rapport a la vielle Europe ou par rapport a des marches émergentes fortement concurrentiels… Ceci étant dit, on ne peut pas reprocher à nos operateurs d’être des « followers » ou des « copieurs » quand on voit une offre qui ressemble a ce qui existe chez un des 400 operateurs dans le monde. En terme de marché des télécoms, les « astuces » qui marchent par type de consommateur sont connues et n’en déplaise à notre « EGO », le Tunisien est un « consommateur de base » comme il en existe partout et comme on le décrit dans les livres de marketing. Ceci étant dit, regardons maintenant les préparatifs que lancent les uns et les autres pour accueillir M. Orange dans quelques mois. On voit déjà un regain d’activité commerciale chez les deux operateurs « historiques » avec des offres de plus en plus agressives. On voit déjà se dégager des tendances sérieuses qui méritent d’être notées : -D’abord les offres d’abondances (illimité) avec Elissa de TT en fer de lance. -Ensuite les offres Famille (Tunisiana) et communautaires (Elissa chez TT, Tiffosi chez Tunisiana et le grand succès « Amigos » chez Tunisiana)

Toutes les offres « classiques » des télécoms qui on fait leur preuves en Afrique du nord, en Turquie et dans des pays a la typologie similaire sont visitées et adaptées. Avec tout de même un souci important qui transpire : Pas de destruction de valeur pour l’Operateur. On surveille de près les marges et on veille a ne pas déclencher une « folle guerre des prix »…

Une autre offre a retenue mon attention ce mois ci c’est celle de Tunisiana pour le post payé : Un palier de 12 secondes ensuite une facturation a la seconde ! Enfin l’offre tant demandée par la presse depuis des années.

Toutes ces offres, si elles n’existaient pas sur le marché auraient fait le bonheur des stratèges de Divona-Orange. Mais elles sont la pour mettre la barre plus haute pour le nouvel entrant et lui montrer que sur tous ces axes, ils sont capables de suivre. Alors quel angle d’attaque pour Divona-Orange ? L’iPhone ? Vont-ils profiter des accords mondiaux du groupe Orange pour nous ouvrir les portes d’iTunes ? La 3G ? Quel contenu ? Quel prix ? Seront-ils plus compétitifs que les offres d’abondance GPRS déjà sur le marché ? Mais le vrai enjeu est quand même la voix qui représente encore une majeure partie des revenus des operateurs en Tunisie. Le nouvel entrant entrainera-t-il les deux autres dans une guerre de prix pour conquérir rapidement une part de marché au risque de « ne pas gagner de l’argent » ? Les réponses en mars si mes calculs sont bons !

vendredi, 6 novembre 2009

Tounsi ou rassi 3ali ! Fatma c’est moi !

Depuis les premières infos d’hier sur Arabicca, je me sens mal ! J’ai suivi toute la journée les bribes d’informations avec comme seul résultat une dépression grandissante et un dépit indescriptible. Dans quel monde vivons-nous ? Pour qui ils nous prennent ? Monsieur Ammar & Co : Nous ne sommes pas des brebis ! Et Arabicca n’est pas une « brebis égarée » !

Pour la faire courte, à l’ occasion du 22ieme anniversaire du « Changement », je te rappelle, petit ammar, cet extrait du discours du 7 Novembre !

Moi, cet extrait là, j’y crois ! Je suis sur que Fatma aussi y crois ! Tu devras y croire !

« …L'indépendance de not pays, l'intégrité de notre territoire, l'invulnérabilité de notre patrie et le progrès de notre peuple sont l'affaire de tous les Tunisiens. L'amour de la patrie, sa protection et l'action pour son essor constituent un devoir sacré pour tous les !!!!citoyens.

Citoyens, citoyennes,

Notre peuple a atteint un tel niveau de responsabilité et de maturité que tous ses éléments et ses composantes sont à même d'apporter leur contribution constructive à la gestion de ses affaires, conformément à l'idée républicaine qui confère aux institutions toute leur plénitude et garantit les conditions d'une démocratie responsable ainsi que dans le respect de la souveraineté populaire telle qu'elle est inscrite dans la Constitution. Cette Constitution appelle une révision devenue aujourd'hui impérative.

L'époque que nous vivons ne peut plus souffrir ni présidence à vie, ni succession automatique à la tête de l'Etat desquelles le peuple se trouve exclu. Notre peuple est digne d'une vie politique évoluée et institutionnalisée, fondée réellement sur le multipartisme et la pluralité des organisations de masse… »

Bonne nuit Fatma! Nous sommes de tout coeur avec toi! Quand a toi ammar, tu va avoir de courtes nuits avec les "brebis" que tu viens de reveiller!

lundi, 29 juin 2009

Orange Divona: Les questions du jour...

Maintenant que l’euphorie Orange est passée, tout le Tunicom (Tunisie des Télécoms) se remet en ordre de bataille pour un deuxième round de spéculations… Commençons par énumérer les questions de la semaine:

-Le Staff : Quels seront les Patrons d’Orange Tunisie ? Viendraient-ils de France Telecom ? Débauchera-t-on de chez Tunisiana et TT ? Quelle est la vérité de la rumeur que Divona a déjà une liste de plus de 50 ressources a « débaucher » de chez les opérateurs "historiques" ? Verra-t-on le retour de managers Tunisiens a l’étranger au pays ?

-Les Fournisseurs : Comme on sait, le réseau est la partie la plus coûteuse lors de la mise en place… Orange a sûrement des accords avec tous les Grands (Ericsson, Alcatel, Nokia-Siemens, Huwawei,…) qui ont tous une implémentation forte en Tunisie. Quels seraient les Fournisseurs de référence d’Orange Tunisie ?

-Le Brand : Je parle déjà d’Orange Tunisie, mais est-ce décidé ? Utilisera-t-on cette marque a forte notoriété ? Quelle Agence de Pub va avoir cet important Budget ? Feront-ils appel aux spécialistes locaux des lancements K&K?

-Pour ma part, il y a une question qui m’intéresse professionnellement, quel système de facturation choisiront-ils ? Le mien ? ou un concurrent ;-(

-Quels Produits et Services seront lances en priorité ? Verrons nous débarquer l’iPhone rapidement ?

-Le roaming national pour le GSM : Avec quel opérateur ? Le dégroupage du fixe/ADSL ?

-Quel plan de bataille a préparé Tunisiana pour le roaming national ? Pour fideliser ces Clients et ses employés ? (voir l’article de Nizar Bahloul ce matin).

-Comment va réagir TT ? Quel plan pour Internet ? Verrons nous des partenariats forts avec les concurrents de Planet ? Quel plan pour le Fixe et le dégroupage ? Quelle stratégie pour le segment Corporate ?

-Quid de la vente de 16% de TT et de l’entrée en bourse de Tunisiana ?

A chacun de ces points, il y a des rumeurs qui circulent… Ces interrogations vont s’éclaircir rapidement et on verra dans les jours qui viennent ce qui va se passer.

mardi, 2 juin 2009

Nominated: Turkcell et Orange… The winner is:

L’état d’esprit du « microcosme » des télécoms qui oscille entre « les jeux sont faits » et « rien n’est fait » en ce qui concerne la troisième licence. Ceux qui annoncent « les jeux sont faits » surestiment les forces en présence ou plutôt sous-estiment l’enjeu. Le suspens va durer jusqu'à l’ouverture des plis financiers ! Il est vrai qu’Orange et Turkcell sont des opérateurs sérieux et qui savent faire… Il est vrai aussi que les partenaires Tunisiens sont parmi les groupes les plus puissants politiquement et leur « leaders » sont parmi les personnes les plus en vue de par leur alliances et leur assise financière de plus en plus importante. On comprend donc qu’Orange et Turkcell n’aurait pas pu trouver de « meilleurs » partenaires dans le contexte Tunisien d’aujourd’hui… Mais est-ce suffisant ?

Essayons d’examiner les faits.

-France Telecom est a sa 3ieme soumission en Tunisie… Va-t-elle encore rater le coche ? -Les Turcs on gagné le marché de l’Aéroport d’Ennfidha : L’expérience est globalement bonne, la réalisation est dans les délais, ce qui est un exploit chez nous… Mais quelques voix commence a se faire entendre en ce qui concerne le management exclusivement turc ou l’approche un peu trop marchande qui prévaut lors d’exploitation de l’Aéroport de Monastir.

Comme je l’ai écrit précédemment, cette licence devrait ramener quelques 300 M Euros, mais avec le contexte économique actuel, ça sera difficile… Le « peuple du microcosme télécoms » estime les offre sautour de 100ME ce qui est ridiculement bas pour une licence de cette nature dans notre pays. Celui qui gagnera cette Licence est celui qui s’affranchira du « business plan » pour miser sur la Tunisie du futur et proposer un prix « irrationnel ». Les Français en seront il capables ? Les Turcs d'aujourd'hui saurait ils faire? Plus que quelques jours… Réponse le 19 juin !

lundi, 1 juin 2009

Tunisiana, Orange, Turkcell et Tunisie Telecom

Pour qui voteraient les opérateurs de la place ? Orange ou Turkcell ? Il est certains que les opérateurs de la place préféreraient payer ensemble la petite centaines de millions d’euros pour avoir la 3G et clore le débat. Mais les règles du jeu sont différentes alors quel serait le « moindre mal » ? Pour Tunisiana, Orange représenterai une meilleure option dans la mesure ou c’est un opérateur qui n’ira pas détruire la « valeur » c'est-à-dire casser les prix dans le segment mobile. De plus, le plus gros du travail étant dans le fixe, Orange va pouvoir occuper les stratèges de TT sur un segment ou Tunisiana ne joue pas et donc lui laisser plus de répit… Tunisie Telecom devrait voter Turkcell puisque la force des turcs est dans le Mobile et que leur expérience de terreau similaire au notre va faire du mobile l’enjeu d’une bataille sans précédent qui userai tout aussi bien Tunisiana… TT aura donc un peu plus de répit dans le fixe/Internet pour continuer a développer sont réseau, nouer ses alliances et bétonner le segment dans lequel beaucoup reste a faire. Réponse le 19 juin !

lundi, 4 mai 2009

3ieme licence Tunisie: Dernière ligne droite

La dead-line est repoussée de 15 jours et les joueurs commencent à découvrir leurs cartes… La rumeur va bon train et les « couples » se font et défont au rythme de spéculations sans fin. Outre Divona, les rumeurs convergent sur 2 autres « locaux ». Coté « opérateur internationaux », il y a bien sur Orange toujours sur le coup, Vivendi un pas devant un pas en arrière, Zain plutôt à reculons, STC, Turkcell et des Chinois de Hong Kong. Voila ça fait beaucoup de combinaisons pour que chacun fasse ses propres spéculations… On y verra plus clair le 20 mai ;-)

mardi, 17 mars 2009

Orange en Tunisie?

Depuis le début de la semaine, on voit fleurir des affiches oranges avec des mots clés “Djeuns” du style “amuse toi”, “danse”… Bref une campagne de teasing de grande envergure à l’aube du 21 mars (fête de la jeunesse) qui ne pouvait émaner que d’un « Gros joueur ». Ce matin, Tunisiana nous a gratifié d’une campagne qui cible les jeunes…

C’en était trop pour ma curiosité : deux cafés, trois coups de fils plus tard je suis en mesure de reconstruire le puzzle !

D’abord je peux annoncer sans trop prendre de risque que l’Orange c’est Tunisie Telecom qui lance une nouvelle offre…ou plutôt une nouvelle marque dont le nom est assez drôle pour celui qui connaît le contexte de l’Opérateur. Pour ma part j’aime bien ce nom chargé d’Histoire et intimement lié a la Tunisie. Un lancement qui va permettre d’atteindre d’une pierre deux coups : D’abord contrer l’Offre « étudiants » de Tunisiana qui marche assez bien et secundo s’approprier la couleur Orange qui est la couleur de prédilection d’un potentiel nouvel entrants (France-Telecom). Il semblerait même que « la nouvelle marque Orange » va s’accompagner d’un fort redéploiement commercial. De l’autre cote, il est clair que Tunisiana a vu venir et a dégainé ce matin une riposte pour protéger sa Clientèle… Bref les deux géants on déterré la hache de guerre et vont s’affronter sans merci pour conquérir les dernières part de marché avant l’arrivée du nouvel opérateur en 2010. Et vu ce qui se trame, la cible « jeunes » va être l’enjeu majeur du reste de l’année, ce qui va rendre 2009 riche en offres, en communication et en innovations au bénéfice du consommateur Tunisien.

jeudi, 12 février 2009

Quel prix pour la nouvelle licence universelle... en Tunisie?

Au hasard de la journée, on m’a posé une question que je souhaite partager avec vous (ou toi si j’ai un seul lecteur…). Quel est le juste prix pour la nouvelle Licence d’Opérateur Tunisien ? On peut dire que c’est une question à 100 000 € ! Puisque celui qui y répond correctement sera le titulaire de la Licence ;-) J’avais estimé à quelques 500 M DT dans un post précèdent, mais c’était « à la louche »… je vais tenter d’apporter quelques éléments de réflexion pour que chacun fasse son chiffrage :

Les facteurs qui vont faire baisser le prix:

-D’abord la fameuse Crise Financière Mondiale ne va pas faire monter les enchères puisque les « spéculateurs » et autres opportunistes ne seront pas de la partie. Seul les opérateurs sérieux vont venir « jouer » et il y a peu de chances qu’ils « surpayent » la licence. -La clause des 51% détenus par des « Investisseurs Tunisiens » ne va pas faciliter les négociations puisque les gros du marché ont tendance a vouloir décider seuls. -Le marché Tunisien commence a saturer en Mobile (Plus de 8 Millions d’abonnes déjà). -Le « business case » du fixe n’est plus évident surtout s’il doit s’appuyer sur un dégroupage du last mile (ou ADSL) et donc dépendre de la capacité de TT et sa bonne volonté. Il faudra alors déployer « autre chose » pour faire arriver le flux chez le Client. Ce qui cotera du temps et de l’argent. -Un réseau 3G de qualité coûte cher, surtout si l’on souhaite avoir une couverture acceptable en « indoor ». Ce qui veut dire que cette licence doit s’accompagner d’un investissement relativement important (Les estimations des bookmakers vont de 100 M€ à 800 M€ sur les 3 premières années) qui dépendra beaucoup des services offerts et des contraintes en terme de couverture et de qualité réseau.

Les Facteurs qui vont faire monter les prix :

-Le nouvel opérateur est universel (tout services) avec une licence ISP (ça vaut quelques millions) et à priori une passerelle internationale (encore quelques dizaine de millions). -La licence Tunisiana a ramené 454 M$ et les 35% de TT quelques 2700 M$ (Ordre de grandeur, j’ai la flemme de vérifier les chiffres)… Ce qui veut dire qu’au vu du succès de ces opérations, l’Etat est en droit d’espérer « un jackpot » pour cet opérateur universel ! -Avec plus de 80% de taux de pénétration dans le Mobile, il y a encore un peu de place… Un 3ieme sérieux pourrait raisonnablement viser 20% de part de marché dans un pays où l’ARPU se maintien relativement. -Le taux de pénétration du fixe n’est pas très haut et le taux de pénétration de l’ADSL demeure encore très bas… -Le Tunisien est ouvert a la Technologie et très féru de Gadgets… Je serais très curieux de connaître le nombre de Handset 3G qui circulent sur les 2 réseaux mobiles et le nombres d’utilisateurs réguliers des services GPRS 2G/2,5G. -D’après les quelques indiscrétions obtenues sur le cahier des charges, il semblerais que les fréquences garanties sont suffisantes pour faire « quelque chose de bien ». -l’INT a démarré sa consultation sur la portabilité de numéros dans les temps, ce qui laisse espérer une portabilité totale a l’arrivée du nouvel opérateur…

Je pourrais rajouter quelques lignes dans les + et d’autres dans les -, mais le vrai prix ne se décidera pour chaque « joueur » qu’après construction d’un business plan réaliste qui partira des possibilités offertes par le Cahier des Charges pour définir l’éventail de services qu’il pourra offrir et ensuite voir quels serait les coûts de mise en place en terme d’infrastructure et structure pour arriver a des chiffres qui tiennent la route…Ensuite, il faut rajouter les objectifs stratégiques (Devenir plus gros, avoir une présence en Tunisie,…) puis décider en combien d’années on veut amortir l’Investissement pour arriver a un prix cible…. Ce qui est sur, investir dans les télécoms chez nous est une bonne opération !

Reste a savoir, si ça ne se bouscule pas au portillons ou si on est loin des records de Tunisiana et TT quelle sera la decision ? Y’a-t-il un prix plancher en deçà duquel la Tunisie ne vend pas.

Alors a tous les « consultants » qui vont peupler les « bid team » ces prochaines semaines : Courage ! Faites preuve d’Intelligence ! Nous, les Tunisiens, on attend beaucoup d’Argent pour alléger les charges de notre Pays !

mardi, 9 décembre 2008

Telecom Tunisie

Depuis une semaine, la publication officielle de l’avis de l’AO de nouvelle licence fait couler beaucoup de bruits… De quoi s’agit-il ? Quel impact sur le paysage économique ? Pourquoi ce timing ? Qui sera le futur opérateur ? Autant de questions auxquelles nous tentons d’apporter des éléments de réponse et nos propres spéculations…

Lire la suite...

jeudi, 27 novembre 2008

Licence 3G Tunisie: Ca sera un operateur universel !!!

Ca y est, le “microcosme” des télécommunication a fini par comprendre ce que M. Le Premier Ministre dit depuis des semaines : Il y aura une licence pour un Opérateur Universel. (Encore ce matin a Hammamet pour l’ICT4All Forum) Petite précision, cela veut dire un opérateur mobile, fixe et data !!! Je souhaite d’abord nous féliciter pour cette décision qui va dynamiser le marché… Voir le dynamiter en 2010 ;-) On aura le Choix ! Probablement, beaucoup d’entre nous resterons fidèles à leur fournisseurs actuels, mais une chose est sure, on va gagner en qualité de service… peut être aussi en coûts… Cette approche va également permettre de faire monter les enchères pour l’attribution de licence et faire rentrer dans les Caisses une bonne somme en monnaie convertible sonnante et trébuchante : Ca ferait du bien a notre économie en ces temps de Crise et ça permettra d’améliorer les comptes 2009. J’imagine que TT et Tunisiana ne vont pas sabrer le Champagne ce soir mais qu’il se rassurent, j’ai une proposition : Pourquoi ne pas fixer de suite les règles d’attribution de la 3G à nos futurs « opérateurs historiques » ? Je suggère que l’on écrivent dès le lancement de l’Appel d’offre que les deux opérateurs pourraient acquérir les droits 3G (ou 3,5G d’ailleurs) pour un montant fixé d’avance (par exemple 35% du prix d’attribution de licence) dans un délai fixe (par exemple 18 mois après la signature du contrat de licence). Ah ! J’oublie Divona qui pourrait être le gagnant dans ce jeu même si elle n’acquiert pas la licence puisqu’elle pourrait avoir ce droit au même titre que TT et Tunisiana ;-) Ceci étant dit, ce n’est qu’une idée…. Vos commentaires sont les biens venues !

lundi, 11 août 2008

Le Javanaise des Java boys

Depuis 2 mois, j’ai du recevoir une dizaine de coup de fils de responsables d’entreprise cherchant a recruter des experts java ou des chef projets java… Bref, les java boys ont le vent en poupe et les entreprises sont prêtes a faire de la surenchère ;-)) Alors un petit conseil aux danseurs de Java, faites gaffe a vous, ne succombez pas aux charmes de la première venue… le travail est une relation sérieuse avec une entreprise et 100 DT/mois de plus ne sont pas forcement le seul critère a prendre en compte. A bon entendeur, Salut !

la moissonneuse batteusse s'active!!!!

Ces derniers temps, trois figures importantes de mon monde sont parties… Mohamed Charfi, Youssef Chahine et Mahmoud Darwish. Chacun d’eux mérite une encyclopédie de louanges et d’analyses… mais honnêtement je ne suis pas fort en thème ces jours ci. A la mort de Si Mohamed, j’ai commencé un post, mais je n’ai pas eu le courage d’aller jusqu’au bout tellement les idées se bousculaient… je vous invite donc a lire et relire ces écrits afin d’éclairer vos lanternes et vous ouvrir des voies vers la lumière. J’invite par ailleurs tous les éclairés de cette terre a réfléchir ensemble pour entretenir sa mémoire et lutter afin que sa vision du monde ne succombe pas aux assauts des ténèbres ! Chahine est le cinéaste arabe le plus accompli et son œuvre fait référence… regardez la, faite regarder c’est de l’air pur pour vos neurones. Comme je déteste ce post (eh oui, ça me fait chier de penser que trois grandes lumières de ma vie sont éteintes…) je vais abréger en vous invitant a écouter Marcel Khalife chantant Darwish et a lire son dernier poème paru il y a deux semaines dans Ettarik Aljadid. Comme dirait un grand ami, la messe est dite !

dimanche, 6 avril 2008

Bourses pleines!

-Renault ARTES a une capitalisation supérieure à celle de Tunisair (qui l’eu cru ?!)… -L’introduction d’ARTES en bourse a mobilisé plus de 300 Million de Dinars (En cash pour acheter des actions). -La BT annule les décisions communiquées par son Board sans même subir un gel de cotation… ou une quelconque sanction…
Conclusion pour ceux qui ont gratté les fond de panier pour « faire la culbute » en Bourse : Attention, le gendarme de la bourse fais dodo !!!

Bref, encore un bilan mitigé, pour ne pas dire autre chose.

J’aurais aime écrire un post encourageant les entreprises à aller en Bourse pour lever des fonds, ce qui leur permettraient de se développer et de créer des richesses dans la transparence totale.
J’aurais aimé voir les banques sortir des produits de placement boursier évolués afin de profiter de ces 300 Million de Dinars qui dorment en « bons de trésor » ou en épargne…
J’aurais vanté les mérites d’un cercle vertueux de création de richesse… Mais non, le garant des bonnes règles est aux abonnés absents…
C’est la première fois que je vois le gendarme se retourner « voir ailleurs » quand un automobiliste grille le stop !!!

PS: Dans des pays "modernes", les demissions pleuvraient...

- page 2 de 4 -